Mon avis sur le Glittermask de Glamglow

Initialement conçu pour les stars d'Hollywood !

Glamglow, c'est LE spécialiste Californien des masques exfoliants et purifiants. Dès le début en 2010, les masques s'arrachent par le tout Hollywood (plutôt glam' comme histoire).

Il existe différents masques répondant chacun à des problématiques spécifiques : - Supermud : élimination des problèmes de peau et pores dilatés ; 

- Youthmud : soin anti-âge exfoliant, illumine et lisse la peau ; 

- Gravitymud : raffermit, lisse et tonifie la peau ; 

- Thirstymud : hydrate et repulpe la peau ; 

- Flashmud : corrige et améliore le teint ; 

-Powermud : nourrit, détoxifie et purifie la peau.

Si vous êtes bilingue, vous l'aurez compris : le point commun entre tous ces masques est l'utilisation de boue. 

Glittermask, le Gravitymud version pailletée

Ce Glittermask que l'on voit partout sur la toile n'est autre que le Gravitymud de Glamglow en version pailletée.

Le point positif c'est qu'ils sont tous les deux au même prix, le point négatif c'est que l'on se parle de 49,99 euros quand même ! 

 

Je n'ai pu me freiner trop longtemps (l'appel du marketing...) et j'ai couru chez Sephora me le prendre (c'est une exclu). A peine déballé, Glamglow vous incite à vous prendre en selfie avec (c'est ce que j'ai fais, hihi) !  C'est le seul masque (avec le Gold Radiance de Rexaline) où l'on peut être vraiment sexy. Du coup, je le fais à la maison même quand mon chéri peut me voir. D'ailleurs sa première réaction a été très drôle : "Charlotte, c'est normal que ton visage soit couvert de paillettes ? Tu t'essayes au makeup artistique ?

 

Mais ce que l'on attend d'un masque c'est qu'il soit efficace et il l'est ! Je pensais, à tort, que les paillettes présentes dans le masque pourraient nuire à son efficacité, et bien pas du tout. 

Les ingrédients utilisés sont liés au monde végétal : feuilles de réglisse (pour la coloration noir), feuilles de guimauve (pour leur pouvoir lissant et tonifiant), algues brunes (pouvoir revigorant et rajeunissant).

 

C'est un masque peel-off, c'est à dire qu'après l'avoir laissé sécher pendant 40 à 50 minutes, vous l'enlevez complètement avec vos doigts. Quelques résidus peuvent subsister, il faut juste passer un coton avec de l'eau micellaire ou rincer à l'eau claire. 

Alors, on craque ou pas ?

C'est un grand oui, tant pour l'efficacité que pour l'effet wahou :-)

Un petit point de vigilance : le prix. Je vous conseille de profiter des réductions Sephora (-10 à -25% en fonction des temps forts et cartes fidélité) pour vous l'offrir à un tarif plus raisonnable. 


Alors glam ou pas ce #GlitterMask ?


N'oubliez pas de me suivre sur FacebookTwitter et Instagram !

 

Madame Charlotte

 

 Passionnée, amoureuse, pêchue, drôle, sincère, cool et (hypeeer) modeste !